Plus de renseignements ici : Look casual, chic ou bohème

Plus d’infos à propos de Plus de renseignements ici

Parmi le vaste monde horloger, chacun se fait une vision différente des modèles et des pièces qui le jalonnent. Cependant, il existe des constantes, et certaines pièces sont rapidement associées à une image, à un porteur. Quand on juge à une Casio G-Shock, on la compare plus rapidement à un jeune skateur qui rentre des pop shove-it sur des spots Place de la République à Paris qu’à un trader de contrat futures sur le marché à terme londonien LIFFE. Il en va de même pour une Reverso, plutôt associée à un père/une mère de famille occupant rue de la Paroisse à Versailles qui a bien assure son existence et qui se fait le plaisir de la trentaine. En somme d’un côté une montre sportive, et de l’autre une montre classique que l’on associe avec les quelques images culturelles que l’on a en mémoire, c’est rapide et ça marche toujours. Quel problématique cependant de poursuivre à se mettre en tête qu’une montre ou une autre se cantonne à un style. Le monde de l’horlogerie est une multitude ces préjugés ( qui proviennent souvent d’une part de vérité, certes ) qui se déconstruisent aujourd’hui pour laisser place à plus de créativité et d’audace. On trouve aujourd’hui de nombreux contre-exemples et le véritable intérêt est de passer outre ces codes. Et de ne même pas y songer.

La montre est à présent vue comme un trésor en plus de son aspect fonctionnel. Cependant il est difficile de faire un choix parmi tous les modèles disponibles. Voici un petit guide pour s’y retrouver. En effet, il existe des centaines de milliers de modèles différents. Vous obtiendrez donc nécessairement une montre qui sera en convenance avec votre tenue. sachez cependant que pour stopper son choix, il convient de porter et d’essayer la montre en magasin à son poignet. En effet, peu importe le look général que vous recherchez, le confort est le critère primordial à ne pas mettre de côté. Les montres peuvent avoir des formes différentes : ovales, personnes rondes, carrés ou rectangulaires. Vous pouvez la choisir en fonction de vos préférences, mais aussi en fonction des autres bracelets que vous voulez porter à côté. Si vous aimez le bling-bling, les magnifiques matériaux mais que votre style est assez classique, vous allez adorer la montre masculine. Le cadran généralement gros, est adapté au poignet masculin, mais ce style fera plaisir également les femmes qui cherchent à donner du caractère à leur style.

Il est cocasse qu’une des plus géniales trouvailles de Breguet et, qui peut le contester, une des plus bénéfiques – rien moins que la montre-bracelet -, soit passée complètement inaperçue à l’époque. Et pourtant, papiers à l’appui, on sait de manière certaine que, sur une commande de la Reine de Naples du 8 juin 1810, Abraham-Louis Breguet a imaginé singulièrement pour cet application et effectué dans ses ateliers la première montre-bracelet connue au monde, la montre Breguet N° 2639. Avec ses 34 pendules et montres achetées entre 1808 et 1814, l’ambitieuse et splendide Reine de Naples s’étale sur la première place au palmarès des meilleurs clients de Breguet. Allons à Paris où sont précieusement conservées les archives historiques de la maison Breguet, au cœur de la Place Vendôme. Ouvrons d’abord le livre des commandes spéciales ( on disait alors les « commissions » ) qui rassemble les demandes spécifiques des clients n’ayant pas trouvé leur bonheur avec les pièces disponibles effectuées par Breguet. Ce donne passionnant est plein de toutes sortes de complications ou de fantaisies qu’Abraham-Louis Breguet acceptait de créer pour ses clients, souvent des acteur puissants et célèbres.

L’Industrie de la montre représente un précieux révélateur du outil vecteur humain dans le développement industriel : c’est bien dans la main-d’œuvre que se situe, pour l’essentiel, la valeur d’une montre. L’ascension et le déclin de toutes entreprises d’horlogerie ne peuvent s’expliquer par les seuls facteurs matériels qui participent très à le succès en sidérurgie, par exemple. L’explication courante qui accorde la popularité industriel américain à l’étendue du marché intérieur notamment, et, à l’inverse, l’échec d’industries analogues dans des pays aux dimensions plus moyens s’est avéré être, dans le cas de la manufacture de produit industiel horlogère, un peu courte. Cette industrie, effectivement, se prête à l’exportation et aucun centre de conception, à l’exception peut-être des États-Unis, n’a pu atteindre ses objectifs sans exporter une grande partie de sa confection. Ainsi le principal pays producteur – la Suisse – de l’époque moderne n’a jamais disposé d’un véritable marché intérieur.

C’est à partir de 1675 et grâce à sa préférence pour la mode, que Charles II d’Angleterre révolutionna le monde de l’horlogerie. En effet, tandis que les femmes ont continuées à porter leurs montres pendentifs autour du cou, les hommes ont commencés à porter leurs montres dans une petite poche de leur pull over, la poche gousset. C’est d’ailleurs grâce à ce revirement, que la forme des montres à gousset anciennes a évoluée. Elles se sont aplaties pour tenir dans la petite poche et tous les rives tranchants ont été supprimés, afin d’éviter de couper le textile. C’est de plus à ce stade, que le avait été ajouté pour couvrir et entretenir le cadran, ainsi que les aiguilles des montres. Jusqu’à la fin des années 1700, les montre mobile étaient considérées comme des véritables accessoires haut de gamme réservés à l’élite. Une véritable performance pour l’époque et c’est très sûrement grâce à l’audace des deux fondateurs, qui aura fait le succès de la célèbre maison horlogère, que nous connaissons aujourd’hui.

Complément d’information à propos de Plus de renseignements ici